Les séances : équin et animalier

Les séances :
équin et animalier

« Toute croyance s’exprime d’abord dans le Coeur, là où nos expériences sont traduites en ondes électriques et magnétiques, en constante interaction avec le monde physique »

Gregg Braden

Shiatsu et soins énergétiques équin, canin et animalier

Les soins énergétiques que je propose sont basés sur le shiatsu et la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), mais font appel à d’autres thérapies énergétiques, telles que le Reïki et l’aromathérapie énergétique.

Le shiatsu, en accord avec la philosophie de la MTC, intervient avant tout dans un travail de prévention pour renforcer la qualité des tissus, le système immunitaire et la détoxication du corps.
Il travaille sur tous les grands systèmes physiologiques : tendineux, musculaire, osseux, lymphatique, digestif, respiratoire, cutané, circulatoire, endocrinien…

Le praticien shiatsu intervient donc en préventif, idéalement 4 fois par an à chaque changement de saison, mais également lors de désordres physiques et psychiques.
Le rééquilibrage énergétique s‘établit dans ce cas en une ou plusieurs séances consécutives, espacées de deux à trois semaines.
Le shiatsu apporte confort, détente et bien-être en agissant sur les différents déséquilibres du corps et de l’esprit.

N.B :
Le shiatsu intervient en complément des autres corps de métier de la santé.

Il ne remplace en aucun cas leur intervention. La déontologie du praticien implique de travailler dans le cadre de nos compétences et de bien poser les limites de notre action. Le travail en shiatsu équin et animalier vient en complément de celui du vétérinaire ou de l’ostéopathe.

Déroulement de la séance et précautions éventuelles

Une séance de shiatsu équin dure environ 1h30 (un peu moins pour un chien ou un chat) sans compter les temps d’échange avant/après, prévoyez au moins 2 heures pour être à l’aise.

Le lieu : il n’y a pas d’exigences particulières, la séance peut se faire n’importe où, si l’animal se sent mieux sur son lieu de vie au milieu de ses congénères c’est là que nous la ferons (pré, chenil ou autre).
S’il pleut, il est préférable qu’il ait eu le temps de sécher avant car les pressions sur son poil mouillé ne lui seront pas agréables.

Avant le shiatsu :

  • Ne pas le brosser ou le toiletter, car les observations de son corps sont de précieuses indications (brillance du poil, poils frottés, hirsutes, sens inversé sur certaines zones, comment retombe la crinière ou la queue, œil ou nez qui coule etc…)
  • Signaler si l’animal a de la fièvre, ou s’il est sous traitement (antibiotique, anti-inflammatoire)
  • Signaler s’il a une maladie grave (cancer, maladie auto-immune) ou de nombreux mélanomes
  • Signaler s’il s’agit d’une femelle en gestation (car certains points et méridiens d’acupuncture devront être évités)
  • Signaler s’il présente une maladie contagieuse (afin de prendre les précautions nécessaires pour les autres animaux vus le même jour)
  • Prévoir un temps de récupération si l’animal vient de fournir un effort physique important (séance de travail, chasse…)

Pendant le shiatsu :
Après un temps d’échange, je vais tout d’abord établir le bilan énergétique du corps. Je commence par observer l’animal, puis pratique un effleurage sur tout le corps afin de déterminer les zones de tensions, les zones molles, chaudes, la qualité de l’énergie dans les méridiens. Je peux aussi effectuer des rotations de membres, palper des zones ou points d’acupuncture particuliers.

Ce bilan énergétique permet de déterminer les méridiens sur lesquels le travail va se porter.
Le shiatsu fait appel à la Médecine Traditionnelle Chinoise pour associer des déséquilibres à un organe (Foie, Rein, Cœur, Poumon, Rate…). Tous les organes représentent des fonctions dans le corps. Cela permet d’avoir un travail plus ciblé sur les problèmes rencontrés par l’animal.

Après les pressions et les relâchements sur les méridiens, je vais faire le choix d’une stratégie de points d’acupuncture que je vais chauffer au MOXA (bâton d’armoise) pour obtenir un rééquilibrage, en relation directe avec le problème de l’animal.
Il s’agit donc d’un rééquilibrage global par l’intermédiaire de points bien spécifiques.

Lors de la séance, je vais également travailler sur les chakras, selon les déséquilibres relevés durant mon shiatsu, et effectuer une chakrapuncture par une pression des doigts/mains et/ou une aromapuncture par l’application sur les chakras d’une ou plusieurs huiles essentielles appropriées.

Après le shiatsu :
Laisser l’animal 48 heures au repos et au calme car il peut être fatigué, et pour permettre la libre circulation de l’énergie (qui se poursuit sur une quinzaine de jour).